Dans le cadre de son innovation continue, Systerel est impliquée dans plusieurs projets de R&D en lien direct avec son positionnement et cœur de métier « systèmes critiques ».

INGOPCS (Initiative pour la Nouvelle Génération OPC-UA Sécurisée)

Les attaques informatiques de systèmes industriels ont été révélées au grand public en 2010 avec l’existence de StuxNet. De telles attaques peuvent avoir des conséquences importantes, notamment quand elles concernent des Opérateurs d’Importance Vitale dans les secteurs tels que l’énergie, le transport, la distribution d’eau, etc.

Les systèmes industriels visés requièrent donc une amélioration significative de leur niveau de sécurité, afin de réduire le nombre de leurs vulnérabilités et de limiter ainsi l’impact des attaques informatiques. Cette amélioration nécessite des logiciels sécurisés et les expertises associées.

Le protocole OPC-UA (norme EN/IEC 62541) est de plus en plus répandu dans le monde industriel et devient un élément clef des systèmes industriels où il remplace les anciens protocoles propriétaires. Un des aspects importants de ce standard est qu’il intègre une composante de sécurité informatique. C’est l’un des seuls standards généralistes ouverts, non-propriétaires, à en tenir compte.

Systerel est membre de la fondation OPC et porteur du projet INGOPCS.

Le projet INGOPCS, avec le support de l’ANSSI et de DCNS, vise à :

  • développer une implémentation libre et sécurisée du protocole OPC-UA,
  • vérifier cette implémentation grâce à des outils spécialisés reposant sur des méthodes formelles,
  • démontrer que la pile développée est intégrable dans les futures solutions des partenaires (du capteur intelligent au système de supervision en passant par le SCADA),
  • démontrer que la mise en œuvre globale du protocole OPC-UA permet également bien de répondre au besoin de sécurisation des réseaux industriels.

Au-delà de la simple pile, le résultat du projet INGOPCS sera donc une nouvelle filière française de produits et de services permettant d’adresser les besoins de cyber-sécurité du marché.

Le projet est labellisé par les pôles de compétitivité Systematic et Minalogic.

Les partenaires de Systerel sur ce projet sont : Atos Worldgrid, EDF, Schneider Electric Automation, ARC Informatique, Éolane, TrustInSoft, CEA List, Telecom ParisTech.

OPC UA

 

 

innovation

AEROCOTS (FUI-AAP15)

Les systèmes de distribution électrique actuels des aéronefs sont conçus de manière spécifique, ce qui engendre des coûts et un « time to market » élevés pour les industriels de l’aéronautique.
Le projet AEROCOTS (Advanced Electrical Reliable & Optimized Core Off The Shelf) a pour ambition de présenter une solution à ce problème pour le marché des aéronefs embarquant moins de 100 passagers (incluant les hélicoptères).

Dans un processus de développement du système électrique embarqué, le client final (constructeur d’aéronef) soumet ses exigences à l’équipementier (Leach International Europe, porteur du projet) qui les met en œuvre.

Ces exigences rassemblent la stratégie de sécurisation de l’alimentation électrique sur tout l’aéronef incluant les modes urgence et dégradé.

Le système de distribution est conçu en utilisant des composants modulaires hautement configurables permettant de s’adapter à toutes les exigences de configuration client.  L’un des enjeux est de produire des outils de configuration conviviaux et fiables, ainsi qu’un kit de certification DO178 DAL B permettant la validation d’une nouvelle configuration du cœur de distribution avec un moindre effort.

Systerel est porteur de ce Work Package.

Pour ce faire, Systerel s’appuie sur son expertise dans les technologies Eclipse pour le développement d’IHM élaborés, et dans les méthodes formelles pour l’automatisation des procédures de vérification.

ADVANCE (FP7)méthodes formelles projet ADVANCE

Le projet ADVANCE a pour objectif de développer un cadre outillé et unifié pour la validation de systèmes cyber-physiques en s’appuyant sur la vérification formelle automatique et la simulation.

 

Dans le cadre de ce projet, Systerel assure le développement et la maintenance de la plate-forme RODIN.

 

Systerel travaille également avec ALSTOM Transport sur la modélisation formelle en B évènementiel d’un système de signalisation. Cette étude de cas analyse la faisabilité technique d’une nouvelle conception des postes d’aiguillage informatisés proposée par Systerel. L’objectif est d’obtenir une solution alternative aussi sûre que les solutions actuelles mais à moindre coût.

Ce travail est l’occasion pour Systerel de conforter ses compétences système dans le domaine de la signalisation, ainsi que sa connaissance fine des techniques de modélisation formelle dans le domaine ferroviaire.

 

Pour en savoir plus : www.advance-ict.eu

openETCS (ITEA2)méthodes formelles projet OpenETCS

 

L’Union Européenne impose le remplacement, à terme des différents systèmes de signalisation ferroviaires utilisés actuellement en Europe (une trentaine de systèmes hétérogènes et souvent incompatibles) par un système unique, l’ETCS (European Train Control System).

Cet ensemble de spécifications normalise le futur réseau ferroviaire européen.

Le projet OpenETCS a pour objectif de consolider l’ensemble des spécifications ETCS en mettant en œuvre des méthodologies formelles et des techniques de preuve. Ce projet rassemble tous les acteurs majeurs du domaine ferroviaire en Europe : fabricants, exploitants, chercheurs et experts.

Systerel apporte au projet OpenETCS son expertise dans la maîtrise des systèmes complexes et en particulier des méthodes formelles, telles que la méthode B, la modélisation en B événementiel et SCADE.

 

Pour en savoir plus : www.openetcs.org